img
Jardin partagé

Le jardin partagé Stalingrad est géré par l'association Génération Citoyen adhérente à la charte Main Verte. Les jardiniers en herbe cultivent en bacs surélevés des plantes potagères et des fleurs. Le principe des bacs permet d'isoler les cultures du sol pour limiter les risques éventuels dus à la pollution du sol. L'espace enherbé sert de lieu de convivialité où les adhérents et les habitants du quartier se réunissent.

Arbres des rues

Aujourd’hui, Paris compte 100 700  arbres d’alignement. Le boulevard est bordé de platanes (Platanus × acerifolia) appréciés pour leur résistance à la taille et à la pollution de l'air. Il s’agit de l'essence la plus fréquente dans les rues de la capitale. Ces arbres sont surveillés de près car le tigre du platane (Corythucha ciliata) d’origine américaine rôde sur Paris. Cette punaise de quelques millimètres vit sur la face inférieure des feuilles, dont elle ponctionne le liquide intracellulaire, créant une décoloration puis une chute de celles-ci. Favorisé par la chaleur estivale, le tigre s’est multiplié rapidement ces dernières années. Les services de la Ville de Paris veillent sur l’état de santé des arbres et expérimentent une lutte biologique contre les parasites. Faisant ainsi appel à un ver microscopique, le nématode (Steinernema feltiae) qui parasite et consomme, en plus du tigre adulte, des larves de mouche des terreaux, de mouche mineuse et de thrips, mais aussi aux larves de chrysope (Chrysopa lucasina) qui débarrassent les plantes des larves du tigre ainsi que des pucerons, cochenilles et acariens.

Following stage

STAGES

SEE ALSO