img
Un square paisible

Le square Roger-Stéphane, ancien square Récamier, se cache au fond d’une impasse piétonne. Il est aménagé à l’emplacement de l’ancien couvent de l'Abbaye aux Bois où résida Madame Récamier de 1819 à 1849. Elle y tint un salon, haut-lieu de la vie parisienne fréquenté par de nombreux écrivains et artistes : Lamartine, Sainte Beuve, Balzac, Delacroix… Chateaubriand, qui habitait rue du Bac, venait chaque jour révéler, feuillet après feuillet, ses Mémoires d’outre-tombe.



Petit bassin en cascade, architecture vallonnée, ce square est une invitation à la lecture, à l’ombre de feuillages variés ; feuillage retombant du hêtre pleureur (Fagus sylvatica 'Pendula'),  rose saumon des longues folioles ovales du cédrèle (Toona sinensis 'Flamingo') au printemps, rouge du sumac de Chine (Rhus chinensis) en automne ou encore feuillage parfumé du figuier (Ficus carica L.) aux heures chaudes de l’été. Dans les massifs se côtoient bambous, pervenches, potentilles, linaires, grandes consoudes (Symphytum officinale). Cette plante  attire  les bourdons qui percent généralement un trou à la base de la corolle afin d'accéder plus rapidement au nectar. Les abeilles à la  langue  trop courte,peuvent ensuite en profiter. Sur les rosiers, les larves de coccinelles trouvent généralement abondance de nourriture. Elles dévorent les pucerons. Parmi les chèvrefeuilles et rhododendrons se trouve le poivrier du Japon (Zanthoxylum piperitum) aux branches épineuses dont les baies rouges sont utilisées comme condiment dans la cuisine japonaise.

Following stage

QUICK ACCESS

Un square paisible

STAGES

SEE ALSO