img
Petite prairie urbaine

En fond de quai, un terre-plein planté de peupliers d’Italie borde la chaussée. Il est délimité par une zone de pavés non jointés, où pousse une végétation spontanée.

Coquelicots et pissenlits ponctuent de couleur ces espaces. A partir du mois d’avril, la silhouette fragile aux quatre pétales rouges du coquelicot (Papaver rhoeas) pousse dans des conditions souvent difficiles. La longévité et la taille très réduite de ses nombreuses graines disséminées par le vent lui permettent de coloniser de nombreux sites.

Au niveau du pont Marie, saules tortueux (Salix matsudana) et platanes ornent le quai.

Piétonisation d'une voie express

La voie express Georges Pompidou, ancienne autoroute urbaine devenue un axe partagé entre véhicule et piéton, est dorénavant dédiée entièrement aux piétons et cyclistes sur 3,3 km de l’entrée du tunnel des Tuileries à la sortie du tunnel Henri IV. La circulation automobile s’est reportée sur le quai haut et les boulevards voisins. Cette fermeture s’inscrit dans la volonté de la Ville de lutter contre la pollution de l’air, devenue une question de santé publique et participe aussi à la valorisation des berges de Seine inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.
 

Following stage