img
Un jardin sur le Périph'

Le 14e compte 15 jardins, 1 parc et 25 squares offrant 29,3 ha de verdure.

A la porte de Vanves, ouvert depuis avril 2013, le jardin Anna Marly de 6 780 m2 est construit sur dalle au dessus du boulevard périphérique. Trait d'union entre Paris et les communes voisines, il constitue une continuité verte avec le square Julia Bartet rénové et agrandi. Le jardin présente des dénivelés et des terrasses sur lesquelles poussent une lande de bouleaux, pins et bruyères. Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) s'y régale d'insectes et de larves qu'il déloge des fissures des troncs avec son long bec fin et recourbé. Ses courtes pattes aux longues griffes lui facilitent l'escalade des troncs ainsi que sa queue rigide sur laquelle il s'appuie pour grimper. Bancs et chaises parsèment les allées, les promeneurs peuvent se reposer sur les trois grandes pelouses de 100 à 250 m2, des aires de jeux pour enfants agrémentent le jardin.



Le jardin partagé « les jardins de la Douve » aménagé dans cet espace public permet aux habitants des quartiers limitrophes à trois communes, Paris, Malakoff et Vanves, de se retrouver autour du jardinage respectueux de l'environnement. Pour réaliser des économies d'eau, l'arrosage se fait aussi à l'eau de pluie, issue du ruissellement sur la toiture de la cabane à outils, stockée dans le récupérateur d'eau. Produits chimiques, pesticides, anti fongiques sont proscrits. Les parcelles cultivables sont composées d'une couche de terre végétale installée sur une couche drainante permettant d'évacuer l'eau. Ce nouveau type de jardin partagé s'inscrit dans le programme Main Verte de la Mairie de Paris.

Pieds d'arbres perméables

Le 14e dénombre plus de 7 000 arbres d’alignement, les platanes représentent plus d’un quart des arbres d’alignement de l’arrondissement. Autour des pieds d’arbres des platanes de l’avenue de la porte de Vanves, la surface perméable  a été agrandie et délimitée par de bas murets où une végétation spontanée peut s’installer. Le galinsoga cilié (Galinsoga quadriradiata), herbe folle originaire d’Amérique centrale et du Sud introduite en Europe vers 1925, se plaît sur les bords de trottoirs, au pied des arbres et aussi dans les jardins et les friches. Il est très apprécié des insectes buveurs de sève (cicadelles, pucerons) et des butineurs (syrphes).


 Le cheminement créé offre la possibilité à la faune et la flore de se déplacer plus facilement. Cet aménagement périphérique, en cohérence avec le Plan Biodiversité de la Ville de Paris qui veille au renforcement des trames vertes, véritables voies de circulation pour la biodiversité, réduit les ruptures entre les espaces plantés favorisant les continuités entre Paris et la banlieue.

Tramway circulaire

Le tramway T3 relie le pont du Garigliano (15e) à la porte de la Chapelle (18e). Cet aménagement améliore les déplacements autour de la capitale, l'interconnexion avec les réseaux de transports publics et simplifie les déplacements de banlieue à banlieue. Régulier, confortable, accessible aux personnes à mobilité réduite, ce mode de transport en commun véhicule près de 300 000 voyageurs chaque jour.



Les transformations du secteur  Plaisance - Porte de Vanves 14e s’inscrivent dans le  Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPRU) de Paris.Elaboré avec la participation des habitants et usagers concernés, il a pour but d'améliorer peu à peu, mais en profondeur et de façon durable, la qualité de vie des quartiers périphériques. Au programme, travaux, aménagements, développement de l'emploi, actions en faveur de la sécurité et de la propreté, échanges avec les communes voisines… Il concerne près de 200 000 habitants au sein de 7 arrondissements.

Following stage